Les plus gros scandales du Mondial

Le cheikh fait annuler un but
Coupe du monde de foot 1982 : la France affronte le Koweït pour son 2e match de poule et mène déjà 3-1. A la 78e minute, Alain Giresse se présente seul face au gardien et marque. L’arbitre accorde le but.
Seul problème, au moment où Giresse s’est avancé pour tirer, un coup de sifflet a retenti des tribunes, laissant croire aux défenseurs koweïtiens que l’arbitre arrêtait le jeu. Ceux-ci refusent de reprendre le match.
Le cheikh Fahid Al-Ahmad Al-Sabah, frère de l’émir du Koweït et président de la Fédération de football dans son pays, demande à ses joueurs de quitter le terrain et descend même des tribunes pour s’adresser à l’arbitre et exprimer sa colère. C’est la zizanie sur le terrain ! M. Stupar, l’arbitre de la rencontre, est complètement dépassé.
Michel Hidalgo, le sélectionneur français, est indigné par cette intrusion. Il voit carrément rouge quand l’arbitre russe accède à la demande du cheikh et… annule le but ! Il pénétre alors lui aussi sur la pelouse pour aller parler à l’arbitre. Mais le sélectionneur se fait repousser par une horde de CRS espagnols !
Après 15 minutes d’interruption, le match reprend dans la confusion par un entre-deux. Maxime Bossis rendra finalement justice à son équipe en inscrivant un « vrai » 4e but, à la 89e minute de jeu.

Lire la suite du Dossier : L’intern@uteSport

Publicités
Cet article a été publié dans Insolite. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s