Poursuivre ses études après un BTS, le tiercé gagnant

Avoir un BTS, c’est bien. Le cumuler avec une maîtrise c’est encore mieux. En poursuivant leurs études, les diplômés des filières professionnelles maximisent leurs chances de devenir cadre et d’être mieux payés, d’après une étude du Céreq.

Première bonne nouvelle : les jeunes titulaires d’un BTS (brevet de technicien supérieur) ou d’un DUT (diplôme universitaire de technologie) s’insèrent bien sur le marché du travail. Et même très bien, car d’après l’étude du Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq) réalisée auprès de diplômés de 2004, plus de 9 diplômés de ces filières sur 10 sont en poste 3 ans après leur sortie. Et en majorité, ils ont décroché le sacro-saint CDI. Bien sûr, il y a quelques différences, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Comme le souligne l’étude « les BTS occupent d’avantage des emplois précaires et les DUT accèdent plus fréquemment au statut cadre ». Mais tout de même, cela reste toujours mieux que les titulaires de DEUG, de certaines licences ou maîtrises dont les conditions d’accès à l’emploi sont nettement moins bonnes.

C’est bien mais, et c’est la deuxième bonne nouvelle, cela peut être encore mieux. En poursuivant leurs études, les diplômés de BTS ou de DUT obtiennent un meilleur contrat, une meilleure paie et un meilleur poste. Alors que 2/3 des diplômés du seul BTS en emploi se déclarent en CDI 3 ans après leur sortie, ce sont près de 80 % des post-BTS qui se trouvent dans la même situation. Pour les post-DUT, l’amélioration est sensible même si elle est moins forte : 82 % sont en CDI pour 74 % de ceux sortis uniquement avec le DUT. Et le statut est meilleur. Prolonger ses études permet en effet de renforcer sa position sociale. « La maîtrise apparaît comme un seuil, qui garantit aussi bien aux post-DUT, qu’aux post-BTS une progression décisive vers le statut cadre », souligne l’étude. Poste plus élevé dit paie plus importante. De 1 350 euros pour le salaire médian des titulaires d’un seul BTS, l’on passe à 1840 euros pour un master-doctorat. Même effet pour les DUT : un diplôme de DUT rapporte 1 450 euros (salaire médian), mais en ajoutant un master ou doctorat on double la mise : 1950 euros. (source)

Publicités
Cet article a été publié dans Scolarité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s